Ilse Aichinger 1921-2016

Aujourd’hui, j’ai appris le décès d’Ilse Aichinger, poète autrichienne.

Il y a quelques mois, avant mon départ pour le Canada, j’avais enregistré toute une série de poésie en allemand avec Agnès, qui à vécu en  Autriche.  Elle m’a beaucoup parlé de cette culture de montagne, de ses traditions et de ses contradictions.

ilse-aichingerhelga-michie-jpg-573x380_q85_crop-jumelles
Ilse Aichinger et sa sœur jumelle Helga Michie, qui a pu fuir en Angleterre pendant la seconde guerre mondiale

C’est elle qui a choisi et lu ce poème.

Marianne, un poème d’Ilse Aichinger, lu par Agnès

Marianne, un poème d’Ilse Aichinger lu en français et en allemand par Agnès F. pour Projet Orphée.

Cela me console de savoir

que dans l’or des nuits

un enfant sommeille.

Que son haleine passe près des forges

et son soleil

très tôt

se lève avec le coq et les poules

au-dessus de l’herbe humide.

Marianne, un poème d’Ilse Aichinger, traduit de l’allemand par Rose-Marie François.

couv_aichinger
Le Jour aux trousses, poésies complètes traduites de l’allemand et présentées par Rose-Marie François, Editions de la Différence, coll. « Orphée », Paris, 1992
<object class="wp-block-file__embed" data="https://projetorphee.files.wordpress.com/2022/04/rhsho_201_0571.pdf&quot; type="application/pdf" style="width:100%;height:600px" aria-label="Embed of <strong>Poésie après Auschwitz. Le cas Ilse Aichinger <a href="https://www.cairn.info/publications-de-Johann-Sonnleitner–662601.htm">Johann Sonnleitner</a></strong>, traduit de l’allemand par <strong><a href="https://www.cairn.info/publications-de-Olivier-Mannoni–22417.htm">Olivier Mannoni</a></strong> Dans <strong><a href="https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah.htm">Revue d’Histoire de la Shoah</a></strong> <strong><a href="https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2014-2.htm">2014/2 (N° 201)</a>Poésie après Auschwitz. Le cas Ilse Aichinger Johann Sonnleitner, traduit de l’allemand par Olivier Mannoni Dans Revue d’Histoire de la Shoah 2014/2 (N° 201), pages 571 à 582.Télécharger