Le jour où Rabindranath Tagore a découvert que son domestique était un être humain

Cette épiphanie a surgi un jour que la routine du poète s’est trouvée perturbée par le retard de son employé. Très irrité, il fait de vertes remontrances à son domestique quand celui-ci finit par arriver. Ce dernier l’avertit du décès soudain de sa fille, puis commence ses tâches habituelles en silence, ce qui coupe net Tagore dans sa colère. ll lui inspirera un beau poème lu en bengali par Florence pour Projet Orphée.

Continuer de lire « Le jour où Rabindranath Tagore a découvert que son domestique était un être humain »