Philip Larkin, l’ami malgré lui

On n’apprendra pas l’art de se faire des amis avec Philip Larkin. Peu porté à socialiser, il n’était pas vraiment pressé d’accepter les invitations à dîner. Ought we to smile? Perhaps make friends ? No : in the race for seats You’re best alone. Friendship is not worth your while extrait du poème Autobiography at an air-station Réservé, solitaire et insatisfait Ce n’est pas qu’il … Continuer de lire Philip Larkin, l’ami malgré lui

Les Grecs ont inventé le top 10

Topito, Buzzfeed, Bored Panda, que seraient les sites d’infotainment* sans leurs listes ? La manie du classement par ordre de préférence est pourtant vieille comme le monde … grec antique. Ils nous ont donné les premiers tops de l’histoire : Top 7 des merveilles du monde (5 sont grecques, l’objectivité est facultative) et, pour le classement qui nous intéresse ici, les meilleurs poèmes. Qu’est qu’une anthologie … Continuer de lire Les Grecs ont inventé le top 10

Le jour où Rabindranath Tagore a découvert que son domestique était un être humain

Tagore aime sa routine, mais ce jour-là, elle est perturbée par le retard de son employé de maison. Quand ce dernier finit par arriver, Tagore, très irrité, lui fait de vertes remontrances. Son domestique l’informe alors du décès soudain de sa fille et commence ses tâches habituelles en silence, ce qui coupe net Tagore dans sa colère. ll lui inspirera un beau poème lu en … Continuer de lire Le jour où Rabindranath Tagore a découvert que son domestique était un être humain

Grec, Australien et exilé : Dimitri Tsaloumas

Né en 1921 sur l’île de Leros, Tsaloumas fuit la Grèce en 1952. Ce n’est pas seulement son pays qu’il quitte mais aussi sa langue.  Dix ans après son arrivée en Australie, il publie son premier recueil en anglais, comme tous ceux qui suivront. Les pinceaux linguistiques Exister dans une autre langue, c’est le quotidien de beaucoup d’émigrés. Mais pour un écrivain, changer de langue … Continuer de lire Grec, Australien et exilé : Dimitri Tsaloumas

30 septembre 1917

C’est la date à laquelle Ivan Bounine écrit le poème Mon cœur pris par la tombe.  Je pense que c’est un poème qui parle à tous ceux dont l’avenir s’est assombri d’un coup, aux gens qui ont appris l’incertitude des lendemains et la peur de mourir. A chaque fois que je le lis, j’en ai des frissons. De ce frisson qui courre l’échine, provoqué par les premiers … Continuer de lire 30 septembre 1917

Fin des Éditions de la Différence

Cet article a été publié en 2017 et n’est plus à jour. Consultez cet article pour les dernières informations sur les Editions de la Différence. Fondées il y a 41 ans par Joachim Vital et Colette Lambrichs, les éditions de la Différence sont en liquidation judiciaire. La collection Orphée ne ressuscitera pas une seconde fois. Malgré les efforts entrepris depuis 2012 par le financier Claude … Continuer de lire Fin des Éditions de la Différence

La poésie au cinéma

Je me sens toujours bien seule quand je parle de mon amour de la poésie. Mon entourage fait preuve d’une attention polie et patiente, à défaut d’intérêt sincère. Il est temps de changer de stratégie. Si les gens ne viennent pas à la poésie, la poésie, elle, vient à eux sous une forme peut-être moins intimidante, ou inattendue : le cinéma. J’ai trouvé quelques brillants … Continuer de lire La poésie au cinéma

Tibulle, latin lover

Les élégies de Tibulle (-50 à -19) sont, outre les louanges champêtres (bonheur de la vie simple à la campagne -mais avec des serviteurs quand même-, loin du matérialisme citadin) le récit de ses déconvenues amoureuses. Délie et Tibulle Que l’être aimé s’appelle Délie, Marathus ou Némesis, Tibulle est invariablement malheureux en amour. Mais c’est Délie qui a droit à six élégies. C’est elle que … Continuer de lire Tibulle, latin lover