Mort du poète Claude-Michel Cluny

Le poète et directeur de la collection Orphée est décédé le 11 janvier 2015, à 84 ans. C’est un poète à l’oeuvre abondante (que je lirais un jour). Pour moi, il est un de ceux qui m’ont permis d’être une découvreuse de poésie. Ce frémissement quand je prend conscience d’autre chose, qui existe loin de moi mais prend forme et place dans mon esprit, oui, cette sensation … Continuer de lire Mort du poète Claude-Michel Cluny

Dernières acquisitions dans la librairie historique Urscheller Vincenti à Haguenau

La collection Orphée, en sommeil depuis 1998, a redémarré en 2012. Une dizaine de recueils inédits sont parus depuis. Pour savoir si les nouvelles parutions sont inédites ou s’il s’agit de rééditions, il faut se fier à la date de dépôt légal. Un petit truc visuel : sur la couverture figure un visage, d’après Arman jusqu’en 1994, Julio Pomar jusqu’en 1998 et Milos Sobaic depuis … Continuer de lire Dernières acquisitions dans la librairie historique Urscheller Vincenti à Haguenau

De la poésie des posologies

Je lis les posologies. Par curiosité, et, sachant que je m’apprête à ingérer le médicament dont je lis la terrifiante liste des effets indésirables, par masochisme aussi. Elles sont pleines de mots aux sonorités exotiques ; je ne peux qu’en apprécier la lecture. Si on y pense, la posologie est une forme d’écriture à contrainte, au même titre que l’oulipo ou le surréalisme. Voici son … Continuer de lire De la poésie des posologies

Comment j’ai mis la main sur 200 recueils de la collection Orphée

La collection Orphée, ce sont 221 recueils de poésie en format poche, tous bilingues (on pourrait croire que c’est la norme pour la poésie traduite ; hélas, non). La ligne éditoriale définie par Claude-Michel Cluny, lui-même poète : représenter la poésie de tous pays, de toutes époques. Autant dire que l’autre grand éditeur français de poésie en format poche (mais pas systématiquement bilingue, à la … Continuer de lire Comment j’ai mis la main sur 200 recueils de la collection Orphée